Author Archives: Sam

Hommage à Jimmy Smith

Publié le par

Bel hommage que celui rendu au maître de l’orgue Hammond par l’’enfant prodige du blues américain. Guitariste, organiste et chanteur, Lucky Peterson est un habitué des grandes scènes comme Marciac, tout en continuant de fréquenter celles plus intimistes des clubs. Comme d’autres sont tombés dans la potion magique, c’est dans le blues que Lucky Peterson a plongé dès sa naissance. Son père, James Peterson, possédait l’un des meilleurs clubs de blues et de jazz de Buffalo, le Governor’s Inn. C’est donc très tôt qu’il baigne… Lire la suite →

La belle Rafaela

Publié le par

A l’occasion de l’exposition Tamara de Lempicka présentée à la Pinacothèque de Paris, voici trois tableaux représentant le même modèle. Le premier, intitulé Le Rêve ou Rafaëla sur fond vert, dégage une impression de sensualité et de pudeur, un érotisme élégant qui résume bien le style de l’artiste. Autre portrait La Tunique rose de Rafaela. Allongée sur un canapé et vêtue d’une courte « tunique » rose, comme on appelait alors cette sorte de vêtement, le modèle est aisément reconnaissable. Comme dans le tableau précédent aux dominantes… Lire la suite →

Gen Paul à Montmartre

Publié le par

Ses amis l’appelaient Gégène ou Popaul, Louis-Ferdinand Céline dans Féerie pour une autre fois  l’a surnommé Jules. Moi je l’ai toujours appelé Gen Paul. J’avais du respect pour lui. Je le considérais un peu comme le père qui m’avait manqué. Ainsi commence le récit de Chantal Le Bobinnec qui, entre 1950 et 1964, fit partie du cercle des amis du peintre montmartrois né rue Lepic en 1895. Ayant appris à jouer de la guitare avec Alexandre Lagoya qui se produisait au Lapin Agile, elle intéressait Gen… Lire la suite →

La Ronde de nuit – Rembrandt

Publié le par

Sans doute le tableau le plus célèbre et le plus controversé de Rembrandt. Son titre, La ronde de nuit, ne lui a été donné qu’au début du 19eme siècle. Le titre original, attesté dans la famille du capitaine Banning Cocq sur une esquisse de la peinture, était bien moins sobre : « Scène peinte de la grande salle des arquebusiers de l’hôtel Doelen, dans laquelle le jeune Heer van Purmerlandt [Banning Cocq], transmet ses commandements à son lieutenant, Heer van Vlaerderdingen [Willem van Ruytenburch] » Le tableau… Lire la suite →

1 2 3 4 5 6 7 ... 48 49