RAYON SUD

Vibrato & notes furtives

Une présence animale

RobertMitchum

Une vraie gueule de cinéma. Celle de Robert Mitchum, l’un des acteurs les plus emblématiques du film noir. Et qui pourtant faillit bien ne jamais faire carrière dans le septième art, tant il doutait de son talent. Jusqu’au jour où, après avoir vu Rintintin à la télévision, il se dit : « Puisqu’un chien arrive à faire, il n’y a aucune raison que je n’y arrive pas.»
C’est un autre grand acteur, un peu méconnu et français celui-ci, André Wilms, qui rapporte l’anecdote dans un entretien à Télérama. Et d’ajouter : « C’est très drôle et ça remet bien le métier d’acteur à sa place. Mitchum, lui, ne faisait rien, mais c’était une présence animale, invraisemblable. Pour moi, il incarne la grande tradition américaine d’avant l’Actors Studio, une méthode de jeu qui m’intéresse moins. Lorsqu’on demandait d’ailleurs à Mitchum s’il connaissait Marlon Brando, archétype de l’Actors Studio, il répondait : “Ah oui ! Le type qui met un quart d’heure à dire bonjour”.»

3 novembre 2015