RAYON SUD

Vibrato & notes furtives

Ciao Venantino !

Le dernier des grands acteurs populaires du cinéma franco-italien des années 60 a tiré sa révérence. Venantino Venantini n’est plus. Cet acteur italien qui a fait une grande partie de sa carrière en France, est mort à l’âge de 88 ans, ont annoncé mardi les médias de son pays. Son plus grand succès ? « Les Tontons Flingueurs« , la comédie culte de Georges Lautner (1963), dans laquelle il donnait la réplique aux regrettés Lino Ventura, Bernard Blier et Francis Blanche sur les dialogues légendaires de Michel Audiard.Le cinéaste le dirigera à nouveau dans « La Grande Sauterelle » avec Mireille Darc, « Laisse aller, c’est une valse » avec Jean Yanne, ou encore « Flic ou voyou » avec Jean-Paul Belmondo. Habitué des rôles de malfrat ou de bellâtre, on le verra également dans « Le Corniaud » et « La Folie des grandeurs » de Gérard Oury, « Toute une vie » de claude Lelouch ou encore « La Cage aux folles », de Edouard Molinaro.

En 2015, une biographie lui avait été consacrée, dont voici la présentation:

“ Venantino Venantini. Le nom ressemble à un pseudo, mais c’est bien celui de cette gueule du cinéma des années 1960, du plus Français des acteurs italiens qui fut Mickey le Bègue dans Le Corniaud et Pascal, le «porte-flingue» de Lino Ventura, dans Les Tontons flingueurs… Ami intime de George Lautner, il a donné la réplique à de Funès (Le Corniaud, mais aussi Le Grand Restaurant et La Folie des grandeurs), Mireille Darc et Belmondo, tourné avec Dino Risi, Christian-Jaque, Edward Dmytryk, Roger Vadim, Marcel Camus, Edouard Molinaro, Richard Donner et Ettore Scola, et revendique l’honneur d’avoir participé au plus grand des nanars du cinéma comique, Le Führer en folie, avec Michel Galabru.

 

A cette vie d’acteur qui lui permet de faire revivre les plus grands noms du cinéma de Marlon Brando à George Raft, de Fellini à Gloria Swanson s’ajoute une existence ballottée et aventureuse, depuis son enfance dans l’Italie de Mussolini, la guerre et l’arrivée des Américains jusqu’à sa carrière de peintre, à Paris, Rome et New York, encouragée par son mentor… Georges Braque. A quatre-vingt-cinq ans, ce bon vivant à l’énergie inépuisable nous livre le récit d’une vie à son image, haut en couleur et passionné.”

 

Biographie de l’auteur :

Venantino Venantini, quatre-vingt-cinq ans, est acteur et peintre. Il vient de tourner dans le prochain film de Kad Merad, Marseille, et dans Un plus une, de Claude Lelouch, aux côtés d’Elsa Zylberstein et Jean Dujardin, dont il joue le père. Le livre est coécrit par Bertrand Guyard, journaliste culture au Figaro. Préface Laurent Gerra

 

Bertrand Guyard,  Le dernier des Tontons flingueurs : Venantino Venantini, Editions Michel Lafon, Novembre 2015.

 

 

 

 

12 octobre 2018