RAYON SUD

Vibrato & notes furtives

Yuja Wang, pianiste surdouée


Aussi surdouée pour le piano, aussi talentueuse que son compatriote Lang Lang, la jolie Chinoise Yuja Wang déborde largement du cadre souvent empesé de la musique classique. Avec ses tenues colorées, ses talons hauts et ses minijupes, elle est reconnaissable entre toutes. Grâce à sa technique phénoménale et à une confiance en elle inébranlable, cette virtuose peut s’attaquer sans difficulté aux morceaux les plus ardus du répertoire – en l’occurrence tout dernièrement sur Arte, le Concerto pour piano n° 1 de Chostakovitch, que ce dernier décrivait lui-même comme un « défi narquois ».

Donnant environ cent vingt concerts par an, la Chinoise mène actuellement une vie de nomade à travers la planète. En plus de son interprétation prodigieuse de Chostakovitch, ce programme propose un journal de bord intimiste de ses tournées.

22 décembre 2015