RAYON SUD

Vibrato & notes furtives

Divagabondages

Le premier des textes qui composent ce livre date de 1945, le tout dernier de 2017. De l’un à l’autre, on découvrira ici un demi-siècle de chroniques, de critiques, d’articles ou de préfaces, un demi-siècle d’écriture pour soi ou pour les autres. Car Frédéric Jacques Temple a consacré une immense attention à ses contemporains, poètes et romanciers, peintres, mu­siciens, photographes – tous ces artistes qui explorent l’invisible, et qu’il nomme les enchanteurs.


Divagabondages est dès lors une échappée orchestrée par un amoureux des arts, qui s’adresse aux curieux, aux bibliophiles du voyage intérieur ou lointain. Ce livre est tel un Transsibérien roulant à petite vitesse au gré des paysages où se croisent, entre autres, Law­rence Durrell, Piet Mondrian, Richard Aldington, Henry Miller, D. H. Lawrence, Cilette Ofaire, Alber­tine Sarrazin, Jean Hugo, Blaise Cendrars, Denis Lavant, Henri Thomas et tant d’autres révélateurs de sens pour les générations nouvelles et à venir. Actes Sud

14 mai 2018