Rubrique Archives: Tempo

Faucons de nuit

Publié le par

D’Edward Hopper on connaît surtout le fameux Nighthawks (littéralement « Faucons de nuit », Noctambules) inspiré du décor d’un restaurant aujourd’hui disparu de Greenwich Village. La nuit sur la ville n’est éclairée que par la lumière crue d’un néon, espace clos tel un bocal sur la solitude des personnages. Bien qu’il se soit toujours refusé à apparaître comme le peintre de l’american way of life, Hopper n’en livre pas moins ici une image du quotidien urbain. Cinéphile, l’artiste s’est nourri des films de l’âge d’or… Lire la suite →

La nuit au bureau

Publié le par

Comme souvent chez Hopper, de prime abord la scène peut paraître banale. Un simple instantané pris sur le vif avec des personnages et un décor anodins. À  se demander même pourquoi l’artiste s’est donné la peine de s’y arrêter… Dans cette interrogation réside précisément tout l’intérêt de cette toile qui se dévoile progressivement pour peu qu’on l’examine de près. Anodin ? Bien au contraire. Il s’en dégage une force singulière, une tension extrême due à l’attitude des personnages, celle apparemment indifférente de l’homme assis, penché… Lire la suite →

Léo Malet, du surréalisme au polar

Publié le par

Qui était Léo Malet ? À l’orée des années 70, vivant à Celleneuve où il a vu le jour, j’ai tenté de mettre mes pas dans les siens. Mais la piste ne menait pas plus loin que le numéro 6 de l’étroite rue du Bassin aux pavés luisants, près de la vieille église. On y retrouvait, à quelques encablures des rivages de la Méditerranée, cette atmosphère brumeuse qui imprègne les aventures de Burma. Comme si, dès l’enfance, le futur écrivain avait été marqué à tout… Lire la suite →

Hemingway, boxeur des lettres

Publié le par

Il vénérait, hélas, la corrida – qui ne lui a pas inspiré ses meilleures pages – mais on lui pardonne. Ernest Hemingway alias “Papa Doc” était un écrivain de génie, salué par un prix Nobel. Il fut aussi ce qu’on appelle un  personnage. La passion, l’excès, la féroce envie de se frotter à la mort ont scandé sa vie. Ambulancier sur le front italien à dix-huit ans, ” libérateur du Ritz ” en 1944, reporter de guerre ou boxeur, il est encore un amoureux des… Lire la suite →

1 2 ... 21 22 23 24 25 26